Née à Bordeaux en 1970, FLH est artiste sculpteur/peintre. A partir de 2003, elle développe ses pratiques artistiques au sein de l’atelier du sculpteur Philippe Jourdain (Beaux-arts de Paris) et auprès d’artisans d’art. En 2013, elle installe son propre atelier dans un immeuble de la ville de Paris au 20 rue Primo Levi – Paris 13 eme – Métro Bibliothèque François Mitterrand.

A la base de son travail, il y a l’observation du modèle. Dans l’univers clos de l’atelier, au cours de longues séances de pose, peut s’opérer une intimité avec le modèle ainsi qu’une démarche de diffraction du réel. Son propos n’est pas de copier la nature mais de livrer une interprétation qui donne vie à la chair dans une réalité parallèle.

Plus récemment, elle a poursuivi son travail en intégrant d’autres matériaux, le fer, le détournement d’objets. Elle coupe, segmente, moule, joue avec les décalages perspectifs pour donner à voir l’espace différemment.

Son sujet de prédilection est la condition humaine dans son environnement contemporain. Elle intègre l'univers domestique, celui des technologies et des systèmes. Sur la forme, elle revendique un langage plastique hybride associant des artefacts industriels et le dessin. Elle est attachée à l'esthétique véhiculée par certaines mythologie ou traditions populaires.